JULIEN AMILLARD

WORKS

ce que la marée n’aura pas effacé, d’autres s’en chargeront

installation, sable, dimensions variables

Lieu-Commun, Toulouse, 2008

Dans le lieu d’art Lieu-Commun (Toulouse), j’installais cette dalle entièrement constituée de sable et la plaçais à l’entrée du Lieu-Commun.

 

Ainsi, pour pouvoir accéder à l’exposition, le spectateur devait obligatoirement détruire cette forme minimale.

 

De plus ce sable fut récupéré : avant d’être installé à Lieu-Commun, il fut utilisé par Sylvie Fleury dans le cadre du Printemps de Septembre, avant elle, par le musée des Abattoirs, et ce même sable est utilisé dans le cadre de Toulouse-plage.

In the art place Lieu-Commun (Toulouse), I installed this slab consisted entirely of sand and put it at the entrance of Lieu-Commun.

 

Thus, to gain access to the exhibition, the viewer must necessarily destroy the minimal form.

 

Also this sand was exploited before being installed at Lieu-Commun, it was used by Sylvie Fleury in the Printemps de Septembre before it, by the Museum of Abattoirs, even sand is used in the context of Toulouse-range.

 

WORKS